Quelques mots sur Reena Umbersad

Tout juste âgée de 40 ans, Reena est l’une des rares femmes peintres de la communauté Warli. Elle reside dans le petit village de Savaroli Patilpada, au Nord du Maharashra, près de la frontière du Gujarat. Mariée et mère de 2 enfants (16 et 13 ans), elle a pu aller à l’école jusqu’à l’âge de 17 ans et elle accorde une grande importance à la scolarité de ses enfants.

Elle a appris la peinture murale grâce à sa mère. Elle l’accompagnait lorsque celle ci effectuait les ‘‘dev chowk’’.

reena image 1

« ….Reena est une femme Warli timide mais déterminée. Elle a décidé très jeune de peindre et de vendre ses peintures, comme font les hommes de son village; Quand je l’ai connue elle avait 18 ans et venait de Thalassari jusqu’à Bombay à 150 km (ce n’était pas encore Mumbai) pour vendre ses oeuvres. Elle se rendait dans un programme de développement, Creative Handicrafts à Mumbai, qui s’occupe de femmes migrantes dont des Warli. Là elle proposait de petits dessins. Séjournant régulièrement dans ce programme, je lui en ai achetés. Elle était timide et semblait effarouchée…». dit Christian Guillais un des plus grands spécialistes et collectionneurs de peintures Warli en France. 

Aujourd’hui, Reena a plus d’assurance. Elle aime peindre les légendes fondatrices de son peuple. Ses oeuvres fourmillent de détails. A chaque instant, on en découvre de nouveaux, dans un univers foisonnant où se cachent de nombreux mystères. Reena aime les raconter et sa passion est communicative (voir vidéo).

reena image 2

Reena a aussi un engagement social important. Dans son village, elle anime un ‘‘Self Help Group’’ (groupe d’entraide de femmes) et enseigne la peinture warli à des femmes et à des enfants après les heures de classe. Elle n’oublie toutefois pas qu’elle est une femme du monde rural et que, pour rien au monde, elle n’abandonnera sa petite maison de murs de bambous et de terre rouge, avec ses poules en liberté sous les bananiers, les goyaviers et les avocatiers. Elle y puise son inspiration quotidienne.

reena image 3

Elle s’est souvent déplacée dans les grandes métropoles indiennes (Delhi, Bangalore, Chennai, etc.) pour presenter ses oeuvres. De nombreux collectionneurs s’intéressent à elle au Japon, aux Etats Unis, à Singapour, en Allemagne,… mais jamais elle n’est sortie des frontières de l’Inde. Sa venue à Lyon en mai 2015 sera son premier grand voyage en dehors de son pays.

reena_WAI_052

Reena_WAI_090

reena image 4

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s